Le futur de l’industrie automobile européenne

L'Alliance, un nouveau départ

https://bfmbusiness.bfmtv.com/entreprises/renault-nissan-l-alliance-avait-besoin-d-un-second-souffle-1651394.html

Capture d’écran 2019-03-14 à 16.39.15

1999

Compte tenu de mon passé chez Renault, j'ai été très sollicité par la presse, depuis l'arrestation spectaculaire de Carlos Ghosn  en novembre 2018, pour m'exprimer sur ce qu'il est convenu d'appeler l'affaire Ghosn. J'ai constamment rappelé que si les hommes ne sont jamais des héros indispensables dans les entreprises, il faut toujours regarder les réalités industrielles. Or il s'est produit en vingt ans un fait exceptionnel : un petit constructeur européen, Renault, a réussi grâce à la vision de son président, Louis Schweitzer, à créer une structure improbable, l'Alliance, devenue le premier constructeur automobile mondial de VP/VU en volume. Pendant ces mois de doute, j'ai tenu dans ces nombreuses déclarations publiques une ligne unique : Ghosn n'est pas l'Alliance, qui s'appuie non pas sur un homme seul mais sur les talents de 480 000 collaborateurs partout dans le monde. Seule la réalité de la mutualisation des compétences, fondée sur le respect mutuel, peut consolider l'Alliance et en faire un véritable groupe industriel robuste.
 
J'ai pu constater et exprimer sur BFM Business, en direct, le 12 mars, ma satisfaction voir qu'un dirigeant humble et à l'écoute, Jean-Dominique Sénard,  nommé le 24 janvier, avait réussi en quelques semaines à construire les équilibres nécessaires alors que les commentateurs spéculaient sur un effondrement, absurde, de l'Alliance.
 
Capture d’écran 2019-03-14 à 16.41.06

Commentaires

développeur javascript

Super article, merci pour ces informations precieuses

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)