Genève 2013, luxe et confort pour un marché en quête d’apaisement
L'open data, arme naturelle de la transparence

Sortir de la crise en exploitant les ressorts de l'iconomie

Ce texte a servi de trame à une intervention que j'ai faite le 27 mars au deuxième colloque organisé par l'Insititut Xerfi sur "Iconomie et entrepreneuriat". L'objectif est de mettre en évidence le rôle des entreprenuers innovants dans la nouvelle dynamique  de la troisième révolution industrielle.

Notre enthousiasme pour la force des idées qui sous-tendent l’iconomie nous pousse à travailler sans cesse à réduire l’espace qui sépare cette vision globale, cohérente et séduisante, de la réalité économique quotidienne. Car, si les mauvaises nouvelles sont nombreuses, il faut avec encore plus d’intensité aller à la recherche des pistes qui vont permettre non seulement de sortir de la crise du système d’hier, mais surtout de construire le système de demain.

Nous voulons montrer que l’iconomie loin de n’être qu’une construction théorique, est devenue une réalité opérationnelle. Nourrie par internet et par l’audace d’entreprendre, l’innovation permet dès maintenant à des dirigeants avisés d’explorer avec succès ces voies nouvelles. Nous en avons identifié trois dont l’expérience nous donne tous les motifs de penser que, ici, dans cette France pessimiste, et maintenant,  la transformation de notre économie est en marche.

L’Iconomie révolutionne les objets du quotidien

Prenons un premier exemple de transition réussi vers l’Iconomie : celui de la start-up française Withings et de son pèse-personne. Il permet de comprendre que l’Iconomie ne concerne pas forcément des algorithmes sophistiqués et  des processus complexes. Non ! l’Iconomie concerne aussi des produits aussi simples et familiers qu’un pèse-personne, que tout le monde a dans sa salle de bains. Aujourd’hui, le pèse-personne de Withings figure parmi les plus belles réussites du prestigieux Consumer Electronic Show de Las Vegas qui chaque année sélectionne les innovations  les plus marquantes.

Alors voici l’histoire de Withings : l’entrepreneur Eric Carreel et son équipe produisaient il y a quelques années des box internet pour France Télécom. Ils ont ensuite exploité leur connaissance de l’électronique grand public, acquise grâce à cette activité dans les box, et ont doté le banal pèse-personne de fonctionnalités remarquables qui en font un auxiliaire de santé efficace. En connectant de façon ultra-simple en wi-fi cet outil à un site spécialisé, on dispose d’un suivi personnalisé de son poids et de son IMC accessible de tout ordinateur, tablette ou smartphone. On peut le partager avec son médecin ou un groupe engagé dans la réduction collective du surpoids.

Withings1

En quatre ans, Whitings est devenu un des symboles des entreprises françaises qui ont su séduire le difficile marché américain et figurer dans les meilleures ventes des magasins Apple. Et puis pour l’entreprise Withings, le pèse-personne  a ouvert la voie à une gamme de produits de santé personnelle, dont un tensiomètre, qui leur assure aujourd’hui un succès mondial.

L’Iconomie au service des industries 1.0

Vous allez me dire en entendant ce premier exemple : l’Iconomie ne concerne que les start-up de l’internet. Eh bien non, pas seulement. Vous allez le comprendre avec mon deuxième exemple. 

Il concerne Lippi, un industriel de Mouthiers en Charente spécialisé dans la production de clôture métallique. En 2008, Lippi se battait pour sa survie sur un marché particulièrement déprimé, coincé entre les prix de l’acier et les exigences économiques des donneurs d’ordre. Aujourd’hui, cette PME est une référence pour sa profession et pour l’industrie du bâtiment.

Alors comment s’est passée cette mutation ? Eh bien quand Frédéric Lippi récupère avec son frère   les clés de l’entreprise familiale de son père, il fait un pari : exploiter tout le potentiel de l’internet pour se donner l’oxygène dont a besoin l’entreprise pour reconstruire son futur. Et pour cela il choisit de faire confiance à chacun de ses trois-cents salariés. Tous seront formés à toutes les techniques de l’internet, faire un site web, exploiter les réseaux sociaux, construire un wi-ki, utiliser Twitter pour communiquer. En vingt-quatre mois, l’entreprise est transformée, le bureau d’études communique avec l’atelier, les commerciaux s’appuient sur la logistique pour conquérir des marchés nouveaux, le savoir est partagé dans un wiki public sur la clôture métallique qui est la référence de la profession. Plus encore, les collaborateurs sont fiers de cette expertise nouvelle qu’ils mettent au service d’un dynamisme de leur entreprise. Dans cette aventure, ce qui est le plus marquant c'est l'effet de percolation qu'a eu l’ initiative web sur des hommes et des femmes qui étaient bloqués dans le système "classique" et qui se sont révélés être des leaders. Pas des chefs, mais des leaders qui montrent aux autres, simplement, par leur engagement personnel, qu'une bifurcation dans sa vie est possible pour peu que l'on saisisse sa chance. Des leaders qui transforment le corps social. Des leaders qui rendent possible tout le reste, explorer toutes opportunités nouvelles offertes par la déstructuration/réorganisation en réseau de l'entreprise. Partager, concevoir en commun, communiquer sans échelon intermédiaire, mettre le client au cœur des processus de l’entreprise, ce sont parmi les facteurs clefs de succès de l’iconomie.

L’Iconomie concerne aussi les grandes entreprises !

Avec ces deux premiers exemples,  vous allez me dire: l’Iconomie ne concerne que des entreprises de taille réduite. Des start-up comme Withings ou des PME familiales comme Lippi. Eh bien avec mon troisième exemple, vous allez voir que les grands groupes n’échapperont pas non plus à cette transition, puisque cet exemple concerne à la fois l’équipementier sportif Décathlon et le spécialiste de la domotique Somfy.

En fait il concerne un homme, Serge Darrieumerlou, qui a travaillé au sein de ces deux entreprises. D’abord chez Oxylane, la maison mère des différentes marques distribuées par Décathlon. Il a démontré lors de ses années au sein de ce groupe que dans un secteur largement dominé par les grandes marques mondiales faisant fabriquer en Chine, il était possible de lancer des produits radicalement nouveaux sous des marques françaises, fabriquées en France et en Europe. Il est en effet à l’origine de l’élan d’innovation qui a propulsé Oxylane au premier rang des enseignes de produits pour le sport et le grand air. Il a avec ses équipes inventé des concepts, des produits  nouveaux comme la tente déployable automatiquement, la marque Quechua, les produits électroniques sportifs abordables, faciles à utiliser.

Window-Covering-Scene

Ces innovations pratiques et efficaces traduisent une inventivité dans les produits mais aussi dans l’approche du marché où le consommateur est guidé en confiance vers les solutions les mieux adaptées à leurs besoins réels.

Aujourd’hui, Serge Darrieumerlou apporte ce savoir-faire à Somfy, l’un des leaders sur le marché de la domotique. C’est une entreprise mondiale, dont le siège est à Cluses en Haute-Savoie et dont le plus récent fait d’arme est d’avoir racheté son concurrent… chinois.  Somfy est au cœur des nouveaux métiers de l’iconomie, la préservation des ressources rares par la régulation électronique.  Somfy est en effet le leader mondial de l’automatisation des ouvertures de la maison et a étendu cette expertise à la domotique. Rien à voir avec la domotique gadget dont on parlait il y a 20 ans… C'est une domotique intuitive, évolutive et accessible, réinventée à l’heure du numérique, une domotique utile qui contribue à l’amélioration des cadres de vie des habitants en apportant confort, sécurité et économie d’énergie. C'est aussi un cadre qui apporte une impulsion à la profession en faisant émerger des nouveaux métiers autour de l’accompagnement et des services.

Se battre avec les armes de demain

Trois exemples, trois secteurs, trois personnalités, mais une seule dynamique : l’innovation par tous, pour tous. Dans ces exemples, il y a certes des hommes qui ont su capter l’air du temps. Mais il y a aussi une solide conviction : il faut se battre, en équipe, non pas avec les armes d’hier, mais avec celles de demain. A l’écoute du marché, sensible aux préoccupations des clients, s’appuyant sur le talent de leurs équipes, sans arrogance ni défaitisme, ils explorent le champ du possible avec tenacité. L’iconomie, c’est bien la réinvention de notre économie avec des idées fortes, simples, pragmatiques exploitant tout le potentiel technique de l’époque et prêtes à  épouser sans délai les promesses du futur.

 

https://prezi.com/wrfxgblrobpi/copy-of-innovation2/?kw=view-wrfxgblrobpi&rc=ref-35519087

 

Pour en savoir plus : https://www.institutxerfi.org/

Commentaires

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)